21 mars 2006

Parceque la musique adoucit les moeurs :)

Nous n'étions pas né à l'époque, Tolbiac non plus, et pourtant ce nom en inspirait déja certains...

1976 - Tolbiac Funk

Merci à douglas carmichael

1 Comments:

Blogger Lionel Lumbroso said...

Comment ça, "Tolbiac n'était pas né à l'époque" ?! ;-D

C'est toi qui n'étais pas né, mais non seulement la fac de Tolbiac existait, mais ce concert improvisé, nous l'avons fait à l'occasion d'une grève. Je ne me rappelle plus la raison, c'était au printemps 1976, et il ne me semble pas que ma fac à moi, Charles-V/Paris-VII était en grève ; c'est en 1975 que je me souviens d'un mouvement vraiment long. D'ailleurs, c'était l'année de ma licence et ça t'intéressera probablement, Nicolas, ainsi que tes lecteurs, d'apprendre qu'on avait pris tellement de retard qu'on nous a "donné" notre année sans organiser tous les examens ! ;)

A part ça, bravo pour tes reportages à Tolbiac et à la Sorbonne, en photos et en commentaires, on s'y croirait !

Personnellement, je suis anti-violence et pro-CPE, et mon fils Jérémie n'apprécie pas de ne pas pouvoir aller en cours à Jussieu depuis un bon moment.

D'un autre côté, la société française à une histoire, une trajectoire ; elle se reconnaît et se sent vivante dans "les luttes". Même si ce "récit", ce regard sont à mes yeux aujourd'hui très dépassés, des messages nettement plus pédagogiques que ce qui est diffusé me semblent indispensables (mais ils sont difficiles à élaborer) pour aider notre société à faire face au rude défi de la mondialisation, qui est fondamentalement un rééquilibrage des niveaux de vie sur la planète.

Pour terminer, un clin d'oeil à Douglas Carmichael, qui fait en ce moment le lien, le passeur, entre l'Amérique et la France, et établit ce faisant des connexions multiples et improbables avant son action ! :))

Lionel

2:04 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home