03 avril 2006

La manifestation sauvage du 31 mars 2006

Dans la journée, les principales organisations étudiantes et lycéennes (FIDL, UNL, UNEF, CE...) ont appeller les jeunes à se réunir à 19H30 sur les places des grandes villes. Afin d'écouter et de prendre acte du choix de Jacques Chirac.
A Paris, le rendez-vous était donné place de la Bastille


19H38 : Peut de monde devant la Bastille, mais des gens arrivent, en petit groupes ou en cortège



19H53 : Entre 1000 et 2000 personnes attendent le discours du président


Le discours est diffusé par un camion de la LCR (?) Il est écouté dans le silence jusqu'a l'annonce de la promulgation de la loi. La retransmission est rapidement coupé.


20H25 : Un cortège part vers l'Hotel de Ville, libertaires et anarchistes en tête. Pas de trajet précis




J'ai essayer de faire un plan de la manif sur Google Earth, en me basant sur ce mes notes (j'ai quitter la manif vers 22H15), celles d'un ami (merci Steven !) et les récit que j'ai pu lire sur Indymedia



Le tracé blanc fait un peut moins de 20km...


La manif est partis très rapidement, elle a atteint une première fois l'assemblée nationale vers 21H20




De manière générale, je comprend peut l'intérêt de faire des manifs dans les quartiers dits "bourgeois de Paris" qu'elle est l'intérêt ? Certes ils contiennent des lieux symboliques mais ceux ci sont innacessibles... Pourquoi ne pas faire des grosse manifs dans les quartiers populaires ? Vous y trouverez plus de gens favorable à votre cause...

J'ai donc quitté la manif un peut avant qu'elle n'arrive à Opéra, pour savoir ce qui s'est passé ensuite lisez ces deux récits

Nuit du 31 mars

Vision mitigée de la nuit du 31mars

Parmis les violences comises lors de cette manifestation, la permanence de pierre Lellouche, député UMP a été "entièrement détruite"